Plastiques rigides

Les plastiques rigides font référence tant aux plastiques rigides collectés sélectivement que non collectés sélectivement auprès des entreprises et potentiellement contaminés et non dangereux. La définition de plastiques rigides n’est pas basée sur le type de plastique (LDPE, PP, PVC,...) mais sur la structure et la forme du matériau : il doit effectivement s’agir de plastique rigide. Les codes EURAL éventuellement concernés par ce matériau sont 020104, 070213, 120105, 150102, 170203 et 200139. Si vous vous basez sur les codes EURAL, veillez à éliminer les matériaux collectés auprès des ménages ou des parcs à conteneurs.

Exemples de matériaux pouvant être repris sous cette fraction :

  • IBC et fûts
  • Casiers, bacs et palettes
  • Pièces automobiles en plastique provenant de garages (pare-chocs, tableau de bord, etc.)
  • Blisters, displays et laminés
  • Jerrycans
  • Bidons et seaux
  • Trays industriels pour plantes
  • Tuyaux en PVC
  • Déchets de production
  • Toners vides non dangereux
  • Copeaux
  • Morceaux, granulés et poudres (résidus de balayage)

Exemples de matériaux ne pouvant pas être repris sous cette fraction :

  • Films plastique
  • Liens de cerclage
  • Blocs et morceaux en PSE
  • Pneus
  • Plastiques provenant d’épaves de véhicules
  • Plastiques rigides collectés auprès de parcs à conteneurs ou des ménages (jouets, meubles de jardin, …)
  • PMC collecté en entreprise